Notre histoire

Il s’agit avant tout d’une grande histoire d’amour pour l’île de Grado. Dans les années 20, Ottavio et Carla Dall’Oglio arrivent à Grado et en tombent amoureux. Dix ans plus tard ils achètent une maison de 9 chambres avec un café au rez-de-chaussé, dénommé, "Caffé Garibaldi".

En 1937 naît l’Hotel Diana avec 3 étages et 27 chambres. La disparition soudaine de Ottavio en 1941 fait que Carla et sa jeune fille Carla-Uccia décident de prendre les commandes du bateau avec l’aide de l’arrière grand-mère Angiolina. L’Hotel devient le centre névralgique des femmes de la famille de génération en génération. Ainsi Uccia pendant de nombreuses années, ensuite Ottavia accompagnée de sa mère et de ses filles, à présent Marina, l'aînée, qui dirige l'hotel en étroite collaboration avec ses parents et Beatrice, la cadette,  qui réjoint la famille depuis Bruxelles pour la période d'été.

Les hommes de la famille les rejoignent. Ainsi Pio Tomaselli, mari de Uccia et  grand pilote de chasse italien, prendra sa retraite à l’hôtel dans les années 70 et Ferdi Marchioro, mari de Ottavia et fonctionnaire expert dans le domaine de l’acier auprès de la Commission européenne à Bruxelles, rejoindra sa femme à la fin des années 90. L’hôtel est  agrandi dans les années 50 et prend sa taille actuelle en 1967. Il est renové et soigné par ses propriétaires d’année en année en devenant le lieux de retrouvailles de toute la famille.

Nous sommes aujourd’hui à la cinquième génération avec nos petits-enfants et il en est ainsi pour de nombreux clients qui reviennent avec leurs enfants et petits-enfants ! En 1999 nous achetons la Villa Rosa, à l’arrière de notre bâtiment principal. Elle sera entièrement renovée en 2000 et est également gérée par la famille. 

Nombreux sont ceux qui nous demandent d’où vient le nom "Diana". A l’époque le grand-père Ottavio, fin connaîsseur en histoire et mythologie, affectionnait "Diane, la déesse de la chasse".